Les chansons en langue d'oil...

Publié le par GOUPIL Stéphane

 

D'après wikipédia :

« Les chansons en langue d'oïl sont une expression musicale chantée en langue d'oïl.

Moins célèbres peut-être que les interprètes en langue française, certains artistes continuent de s'exprimer dans leur langue régionale d'oïl. Il s'agit pour eux de participer à la sauvegarde de leur langue du pays et, corrélativement, de la culture qui lui est associée. Ainsi, de nombreux disques sont encore aujourd'hui enregistrés en langue régionale d'oïl. Des récitals originaux sont également proposés dans les régions concernées auprès de publics attachés à leurs racines....

En Normandie, par exemple, le nombre de locuteurs ne dépasse plus guère les 25000 pratiquants réguliers dans l'ensemble des 5 départements et des 2 bailliages. Le normand s'exprime encore dans le Cotentin avec une certaine détermination. Une centaine de participants très actifs au sein de quelques associations font vivre la langue, organisant veillées et rencontres. L'association Magène est la seule dans toute la Normandie à produire des disques de chansons en normand. L’œuvre de chansons de son président, Marcel Dalarun, a été éditée sous le titre de A men leisi (aux Editions L'Harmattan) et est aujourd'hui distribuée dans tous les pays francophones. Ses textes ont été mis en musique par Daniel Bourdelès et Véronique Pézeril. De nombreux autres auteurs ont également été mis en chansons sur les 9 CD de Magène. L'association Magène bénéficie du soutien de certaines radios, de la presse et de la télévision régionales. »


On chante toujours en langue d'oïl !



Je vous signale le nouveau site très intéressant de Daniel Bourdelès de Magène :
chanson d'oil » :

« L'objectif de ce site est de mettre en valeur le patrimoine musical que constituent nos langues régionales d'oïl. D'autres régions ont pris beaucoup d'avance sur nous grâce à de grands noms du spectacle : Fabulous Trobadors, Nadau, Tri Yann, Servat et tant d'autres... Pourtant, dans nos terroirs d'oïl, des artistes proposent aussi des récitals qui font le plein et des disques qui se vendent.

Faute de n'avoir encore pu les entendre sur scène, je vous propose de les découvrir ici. Comme moi, sans doute, vous ferez des découvertes formidables
 ».

Daniel Bourdelès

Publié dans HISTOIRE : Patrimoine

Commenter cet article