Les trois consuls

Publié le par GOUPIL Stéphane

Dans la rubrique « Anecdotes de l’Histoire »

Un jour qu’il voit passer les trois consuls, Bonaparte, Cambacérès et Lebrun, Talleyrand, ancien évêque qui connaît bien son latin, a ce mot : « Hic, haec, hoc ». C’est-à-dire celui-ci pour le futur Napoléon Ier, Celle-là pour Cambacérès, qui évitera que l’homosexualité soit mentionnée – et punie- dans le Code civil, et ça pour Lebrun, homme effacé à qui l’on doit cependant la création de la Cour des comptes.

 

Cambacérès

Voir dans la même rubrique :

 

-          La révolution par la débauche : http://geneahist-goupil.over-blog.com/article-770662.html

 

-          La tabatière de Louis XVIII : http://geneahist-goupil.over-blog.com/article-751690.html

 

Commenter cet article