Faire la navette : expression apparue au XVIIIe siècle

Publié le par GOUPIL Stéphane

Le travail a apporté beaucoup d'expressions comme "faire la navette". Apparue au milieu du XVIIIe siècle, cette expression provient du domaine du tissage.

La navette volante inventée en 1733 par John Kay
(Flying Shuttle)

Une navette (diminutif de nave ou nef, vaisseau, à cause de sa forme en "petite barque") est l'outil du tisserand qui va et vient inlassablement sur la chaîne du métier à tisser pour passer le fil de la trame. Le sens d'aller et retour constants parle de lui-même. Elle a prêté à d'autres comparaisons ; selon Furetière, "on dit proverbialement d'une femme qui caquette bien, que la langue lui va comme une navette de tisserand".

Source : « La puce à l’oreille –Anthologie des expressions populaires avec leur origine – Claude Duneton.

 

Vous pouvez consulter d'autres articles parus dans cette rubrique comme :

- Courir la prétentaine...

- Prendre une veste

- Les grands chevaux au temps jadis

- Le "lapin", passager d'une diligence

- Dans les pas de l'orme, petit essai sur la mythologie de la marche

- Connaissez-vous le nombre PHI, la divine proportion ?

- Le mot druide a une racine sanscrite

- Le terme Païen

- La religion dans la toponymie

Commenter cet article