Le patronyme PERIER

Publié le par GOUPIL

PERIER
Le nom désigne en général un lieu planté de poiriers. Une variante de Perrier est cependant parfois possible.

En ce qui concerne nos Périer, nous pouvons affirmer que c'est une contraction de PERRIER. Au fil des transcription sur les actes, on a perdu un r.

PERRIER peut évoquer le nom d'une localité ou un nom de métier, d'autres renvoient au terme périer, qui désignait une carrière de pierre et, par extension, un chemin caillouteux et ceux qui habitait à proximité.

Nos PERRIER sont originaires du Pays de Caux, dans la région de St Saens(http://gw1.geneanet.org/index.php3?b=sggoupil&lang=fr;m=N;v=perier).

Mais actuellement c'est dans la région Auvergne que l'on trouve le plus grand nombre de porteurs de ce nom : + de 7200.

Les PERRIER célèbres :

Perrier c'est fou ! C'est au docteur Perrier que l'on doit la célèbre bouteille d'eau gazeuse. Né en 1835, il étudia la médecine à Montpellier et se spécialisa dans la médecine thermale. En 1898, il devint l'acquéreur de la source de Bouillens et fonda la Société anonyme des eaux minérales et produits hygiéniques de Vergèze, à l'origine de l'actuelle source Perrier. Quatre ans plus tard, il se spécialisa dans la production d'eau gazeuse en bouteille. La nécessité d'obtenir des capitaux le mena vers l'Angleterre où il réussit à intéresser Sir John Harmsworth à son affaire. C'est d'ailleurs à ce dernier que l'on doit la forme de la petite bouteille, en référence aux massues indiennes qu'il utilisait pour se soigner suite à un grave accident d'automobile qui l'avait rendu paraplégique.

François le Bourguignon. François Perrier (1590-1656), dit le Bourguignon, fit des études artistiques à Lyon avant de se rendre à Rome. D'abord employé par un marchand de tableaux, François le Bourguignon fut ensuite envoyé à Tivoli pour décorer le palais de cardinal. De retour en FRance, il travailla pour les Chartreux de Lyon, puis rejoignit les frères établis à Mâcon. Installé à Paris, le peintre décora plusieurs monuments dont le Palais de Justice. Avec son élève Le Brun, il contribua à la fondation de l'Académie royale de peinture et de sculpture dont il devint l'un des principaux professeurs. Perrier enseigna aussi les secrets de son art à son neveu Guillaume (1600-1655).

Nombre de porteurs au Québec : 320.

Autres noms de même signification : Perriat (460, Pyrénées-Atlantiques), Perrière (1590, Rhône), Perriol (230, Isère)...

Delpérié
Nom rencontré dans le Rouergue. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée le Périé (éventuellement le Périer, le Perrier), ou qui habite un lieu-dit ainsi appelé. Sens du toponyme : amoncellement de pierres.

Nos sources :

Dictionnaire étymologique des noms de famille, de M.T Morlet.

Commenter cet article