Une vie de patachon

Publié le par GOUPIL Stéphane

Ce n'est qu'au XIXe siècle que l'on connut les pataches, sortes de vieilles guimbardes sans ressorts, bâchées, inconfortables, qui servaient de diligences aux pauvres et aux régions peu huppées. Leur conducteur était le patachon, toujours sur les routes, par monts et par vaux, buvant sec à toutes les tavernes pour se donner l'illusion de conduire un carrosse... 

Au fond c'était un pilier de cabaret, mais ambulant !

... D'où l'expression "une vie de patachon".

Source : La puce à l'oreille - Anthologie des expressions populaires avec leur origine, Claude Duneton chez stock

La patache, est également le nom du bateau désaffecté des douaniers chargés de la surveillance du fleuve et surtout du transport du sel.

 

Dans la même rubrique "les moeurs / les coutumes", vous pouvez consulter les articles déjà publiés :

- Le jour du mariage

- L'anti-féminisme jusqu'à la fin du XIXe siècle

- Analyse d'un contrat de mariage normand au XVIIIe siècle

- La femme de jadis en Normandie

Commenter cet article