Le douloureux derrière des courtisans...

Publié le par GOUPIL Stéphane

Louis XIV
par
Hyacinthe Rigaud (1701)

Lorsque Louis XIV est opéré de la fistule le 21 novembre 1687 , cette maladie devient à la mode !!

"Plusieurs de ceux qui la cachaient avec soin avant ce temps n'eurent plus en honte de la rendre publique. Des courtisans choisirent Versailles pour se soumettre à cette opération, parce que le roi s'informait de toutes les circonstances de cette maladie. Ceux qui avaient quelques petits suintements ou de simples hémorroïdes ne différaient pas de présenter leur derrière au chirurgien pour y faire des incisions. J'en ai vu plus de trente qui voulaient qu'on leur fît l'opération, et dont la folie était si grande qu'ils paraissaient fâchés lorsqu'on les assurait qu'il n'y avait point nécessité à le faire" (Mémoires, de Pierre Dionis du Séjour)

Source : "Les Anecdotes de l'histoire de France" - Pierre Ripert - maxipoche histoire

Dans cette catégorie "histoire : généralités", vous pouvez consulter d'autres articles parus :

- Les trois consuls

- L'Annuaire 1789 - 1815

- Les revues du Petit Caporal - le Général Bonaparte

- L'amendement Wallon

- Les suicides de Jean-Jacques Rousseau

- Naissance... sous l'Ancien régime

- Mariage à consommer sans délai

La paternité brûlante du roi Stanislas

- L'embaumement de Louis XV

- Le gros ventre de Guillaume le Conquérant

- Le roi François 1er et le cocu

- Henri IV en chiffres

- Les campagnes d'Henri IV en Normandie

- La fontaine du roi - Henri IV, 1595

- Les ongles de Pascal

- La Révolution par la débauche

- Les violons des bals après la tourmente révolutionnaire et durant les guerres de l'empire

- La tabatière de Louis XVIII

Commenter cet article

stephane GOUPIL 18/12/2006 13:11

Merci fabrice.
En effet, c'est une erreur de saisie, j'avais inversé les deux lettres.
Merci également pour votre commentaire.
Stéphane G

Fabrice D 17/12/2006 21:33

Heu, c'est pas le 16 mais le 14 de Louis, faut pas s'emmêler les bâtons ;-) Ca n'enlève rien à cette notre très intéressante.