Hommes de pailles...

Publié le par GOUPIL Stéphane

Les peines, au Moyen Age, sont variées, et, pour la plupart, provoquent plus ou moins rapidement la mort. Ces châtiments gradués sont destinés autant à châtier les coupables qu'à terrifier ceux qui se sentiraient portés à les imiter. D'où des exécutions à grand spectacle. Même sous la Révolution,, après le "siècle des lumières", pour l'édification du peuple, on décapitera "en effigie" des fugitifs dont on n'a pu s'emparer, comme auparavant on a brûlé, en place de Grève, des "hommes de paille", mannequins de toile bourrés de foin symbolisant les criminels en fuite.

Source : les Anecdotes de l'Histoire de france - Pierre Ripert - maxipoche histoire

Dans cette même rubrique "Histoire- généralités", vous pouvez consulter des articles déjà parus comme par exemple :

Mirabeau et l'armoire de fer

Galifet, général au nombril d'argent

La vengeance du peintre GROS Antoine-Jean

Les revues du Petit Caporal - le général Bonaparte

La Révolution par la débauche

Et bien d'autres encore (voir dans le pavé de droite "catégorie : histoire : généralités)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article