Mon attachement à la Normandie

Publié le par GOUPIL Stéphane

En réponse à des mails reçus de visiteurs du blog…

J’habite dans le sud de l’Ile-de-France et pourtant je reste particulièrement attaché à ma Normandie natale. Je suis né à Louviers dans l’Eure (27). Mes ancêtres sont originaires de l’Eure, de la Seine-Maritime et du Calvados (importance - par ordre décroissant), en ce qui concerne mes aïeuls normands qui représentent une bonne part de mes racines. Le reste de mes ancêtres sont originaires de la Bretagne (Côtes d’Armor), du Nord de la France (Cambrésis), de la Bourgogne (Côtes d’or).

 Mes enfants ont des racines normandes encore plus ancrées puisque ma femme est Normande à 100% (Manche et Calvados) – suivant nos connaissances actuelles liées à nos recherches généalogiques.

 Mon attachement à la Normandie « toute entière » est fort malgré le « parasitage » créé par cette scission entre les deux régions (Basse et Haute-Normandie).

Vous avez compris que je suis favorable à la réunification des régions Basse et Haute-Normandie, pour ne former qu’une seule entité la Normandie. Je suis persuadé que seule la réunification de la Normandie pourra rétablir la fierté des Normands dans leur région (et en dehors pour les Normands résidants à l’extérieur).

C’est en faisant des recherches généalogiques que je me suis réellement passionné pour son histoire. A l’école, on m’a appris l’histoire de France mais pas l’histoire des régions – de surcroît, pas l’histoire de la Normandie –qui ont existée bien avant elle. En l’occurrence, on a tendance a oublié à quel point la Normandie fut grande, tout ce qu’elle a vécu avant de faire partie de cette France. Bien sûr, je suis Français, c’est mon pays, mais quand même je suis fier de mon identité normande qui vient plutôt d’ailleurs que née sur place (Scandinavie), et c’est une chance !!

Ne tombons pas dans la chicane à propos de la capitale normande éventuelle. Je souhaite cette réunification parce que je ne veux plus dire que je suis originaire plutôt de la haute- Normandie et dans une moindre mesure de la Basse-Normandie. Je suis avant tout Normand. S’il y a réunification, il y aura une capitale et une seule, certainement. Que ce soit Caen ou que ce soit Rouen, ce sera la capitale de la Normandie. Et il existera toujours des Préfectures et des sous-Préfectures dans chaque département. Tout ça sera toujours la Normandie. Je réside en Ile-de-France, actuellement en Seine et Marne. Quand un problème administratif se pose, je me rends à Melun, la Préfecture du département. Les écoles dépendent de l’Académie de Créteil et je ne rends pas pour autant dans cette ville si je dois m’adresser à cette administration mais à la Préfecture. Heureusement, malgré que Paris soit la capitale de la région, je ne rends pas dans cette commune pour régler des problèmes administratifs ou autres. Le problème de la définition de la capitale de la Normandie est un faux problème et n’alimente les conversations que des anti-réunifications. D’ailleurs, si vous étudiez le début de l’histoire du duché de Normandie, sa capitale a changé de lieu plusieurs fois :

La capitale de Normandie, de Gandu Hrölf (Rollon) à Richard III était Rouen...

Robert Ier Le Magnifique a transgressé le danelag, en s'insurgeant contre son frère, Richard III, d'une part car il voulait la forteresse de Falaise plutôt que la motte d'Exmes que son aîné lui avait consenti, puis en n'épousant qu'une seule femme, et non deux comme c'était la règle (une danoise et une chrétienne), et à la manière chrétienne uniquement.. Herlève (Arlette), mère du Conquérant...

Donc, la capitale de Normandie sous le règne de Robert Ier, après la mort suspecte de son frère, était Falaise Son fils, Viljömr (Guillaume II le Conquérant) trahi par les barons, choisira une autre ville que Rouen, peu enclin à le reconnaître: son choix se portera sur le village de Darnetal, connu sous le nom de Gatthim (norois), ou Catumagos (latin), aujourd'hui Caen, car au coeur géographique de son royaume!
Mais l'embouchure de l'Orne était (déjà!) ensablée, aussi est-il parti de Dives (-sur Mer) avec ses milliers d'esnèques (drakkars et snekkjars) pour Hastings, à la conquête de l'Angleterre...


Mes recherches m'ont amené à approfondir l'histoire de cette belle et grande région, la Normandie.  Et, de ce fait,  l'épopée de Guillaume le Conquérant, mais aussi la saga normande en Sicile (les Hauteville) me passionnent. Mais cela sera l'objet d'un autre article...

En attendant, Laissez-vous guider... vous voyagerez de la Préhistoire à la Normandie du XXe siècle en consultant le site suivant que vous trouvez en lien permanent dans le pavé
de droite "liens" :

http://perso.orange.fr/ridel/histnorm/

Stéphane GOUPIL

 

Vous pouvez également consulter les articles déjà parus cette même rubrique :

- Méthodologie : introduction aux sciences auxilliaires de l'histoire :

 http://geneahist-goupil.over-blog.com/article-2265579.html

- Mémoire et malmémoire ?

 http://geneahist-goupil.over-blog.com/article-2136786.html

 

 

 

 

 

Commenter cet article

morgan 14/03/2007 22:11

J'avoue, la Normandie est une région superbe! 9a seré cool qu'il y est une réunification de la basse é de la haute
 
http://sportnormandie.over-blog.com/