Le jour du mariage

Publié le par GOUPIL

Voici ce qu'écrit l'historien Robert Muchembled au sujet du jour des mariage (in Société, culture et mentalités dans la France moderne, Armand colin, 1990 et 1994) : "Le vendredi est considéré comme néfaste, d'autant qu'il rappelle la mort du Christ et qu'il est impossible de faire "gras" lors des repas. Le samedi, trop proche du dimanche consacré à la messe, s'exclut de lui-même. Mercredi et jeudis ne déchaînent guère l'enthousiasme, à tel point que les évêques de Grenoble en 1690 ou d'Auxerre en 1695 se plaignent de la désaffection de leurs ouailles pour ces journées, en matière de mariage. A certaines exceptions près (jours de marchés locaux, par exemple), les mariages se célèbrent surtout un mardi (67 % à Thoissey, en Bresse, ou 46 % en Vexin au XVIII° s., ou accessoirement un lundi (respectivement 11 % et 40 %). Les fiancés ont pu pieusement se préparer, en communiant pendant la messe dominicale."

 

Voulant vérifier dans ma généalogie ce que l'historien Robert Muchembled écrit au sujet du jour des mariages, voici ce qu'il en ressort :

 

Etude faite sur le 18e siècle :

- Cela est confirmé quant au vendredi : il n'y a pas de mariage ce jour = 1% (ou négligeable : d'ailleurs peut-être une erreur de transcription dans les actes!) ;

- On se marie essentiellement le mardi : oui pour 44% sur l'ensemble des relevés ;

- Et accessoirement le lundi : oui très accessoirement pour 9% sur

l'ensemble des relevés ;

- On se marie guère le mercredi et le jeudi :

      * oui pour le mercredi : 4,5 % pour l'ensemble des relevés

      * je suis plus nuancé pour le jeudi : 17 % - mais des évènements tel marchés locaux, existent peut-être par exemple, et, favorisent-ils les mariages ? - Données à vérifier si cela est possible ! -

- On se marie peu le samedi : j'ai tout de même 22% des mariages qui se déroulent ce jour sur l'ensemble des relevés ! Même reflexion que pour le jeudi !

- On se marie pas ou pratiquement pas le dimanche : oui pour 2,5%

 

Parmi les particularités régionales :

L'ensemble de la Normandie est à peu près dans la moyenne de l'ensemble des de mes données. Il est à noter qu'on se marie essentiellement le mardi mais aussi le mercredi et samedi en basse Normandie. Concernant la Haute Normandie, on se marie essentiellement en tout début de semaine (65.5%, avec une forte proportion pour le mardi) et accessoirement le jeudi et le samedi.

En Bretagne ( département 22 uniquement) on se marie essentiellement le mardi (59%), accessoirement le samedi (35%), très peu le lundi (6%) ;

En Bourgogne ( département 21 uniquement) on se marie qu'en début de semaine avec une forte tendance pour le mardi (50%).

Si l'on compare mes données avec les différentes données de la bresse (78%) et du Vexin (86%), en ce qui concerne le début de semaine (lundi et mardi) :

les régions où l'on trouve les pourcentages les plus importants sont la Haute-Normandie(65.5%), le 22 (65%) et le 21 (66.5 %). la tradition religieuse dans ces régions est-elle plus marquée ?

 

Voici ce qu'il ressort de mes données, avec un bémol tout de même car il faudrait vérifier ces données avec un bien plus grand nombre de relevés d'acte - étude il est vrai faite sur un nombre tout de même limité de relevés = 87 mariages avec une date précise relevé dans l'acte.

 

Commenter cet article