QUILBEC < QUILLEBEC

Publié le par Stéphane GOUPIL

notre brancheTouzard – dans le Cotentin

 

 

Ce nom est attesté en 1499 à Beaubec-la–Ville [Forge-les-Eaux], en 1543 à Mesnil-Mauger [Forges-les-Eaux] ; il a disparu de la toponymie actuelle.

 

 

Quillebec désigne également un affluent de la Sienne (Delisle) dans la Manche.

 

Une étymologie « quille » (d’un bateau) [< norois kjölr, pluriel kilir] est bien sûr à écarter. Au Danemark, Killebebaek est rapproché de Kildeboek. Le substantif vieux danois koelda (danois kilde) a le sens de ruisseau, ce qui vient d’une source » . Cette interprétation, proposée par certains linguistes (Longon, de Gorod), est contestée par d’autres qui voient dans l’élément Quil- le vieux nordique kil-l « crique étroite » (Guinet). Lepelley, pour Quillebeuf-sur-Seine, dont les formes anciennes sont Cheliboey/Cheliboy donne aussi le scandinave kill, « long bras de mer », « crique étroite, chenal » (ici estuaire de la seine), ce qui ne peut convenir à nos ruisseaux.

 

 

Source : « Nouvelle Revue d’Onomastique – Toponymie normande n°35-36 – 2000, de la SOCIETE FRANCAISE D’ONOMASTIQUE »  

 

Commenter cet article