1782, LE DERNIER NAVIRE DE GUERRE FRANCAIS

Publié le par GOUPIL Stéphane

Le 11 décembre 1782, toujours, le Dragon, commandé par le chevalier de L'Espine, quitte Brest à destination du Cap Français (Cap-Haïtien) sur la côte nord de Saint-Domingue (Haïti). Il transporte un passager important, M. de Courregeolles chargé de paquets secrets pour le gouverneur de la colonie française. La mission de cet officier du génie est capitale car la France et l'Angleterre, défaite en Amérique, en sont à la rédaction du traité de paix reconnaissant l'indépendance des Etats-Unis...

> Voir suite de cet article

Dans cette catégorie "histoire : généralités", vous pouvez consulter d'autres articles parus :

- Les trois consuls

- L'Annuaire 1789 - 1815

- Les revues du Petit Caporal - le Général Bonaparte

- L'amendement Wallon

- Les suicides de Jean-Jacques Rousseau

- Naissance... sous l'Ancien régime

- Mariage à consommer sans délai

La paternité brûlante du roi Stanislas

- L'embaumement de Louis XV

- Le gros ventre de Guillaume le Conquérant

- Le roi François 1er et le cocu

- Henri IV en chiffres

- Les campagnes d'Henri IV en Normandie

- La fontaine du roi - Henri IV, 1595

- Les ongles de Pascal

- La Révolution par la débauche

- Les violons des bals après la tourmente révolutionnaire et durant les guerres de l'empire

- La tabatière de Louis XVIII

Commenter cet article