Tais-toi et mange ! La malbouffe n’est toujours pas un choix

Publié le par GOUPIL Stéphane

Les problèmes actuels seront ancrés dans notre histoire :

 

Manger mal n’est toujours pas un choix ; cela dépend en partie de votre situation sociale. Les « nouveaux pauvres » étant de plus en plus nombreux en France, ils sont tous aussi nombreux à s’exposer aux risques d’obésité, de cancers, de maladies cardio-vasculaires... Sociologie de la malbouffe avec Guy Paillotin.

 

Guy Paillotin alerte l’opinion sur les conséquences de la malbouffe en terme de santé publique. Elles sont inquiétantes, en particulier dans le domaine de la prise de poids, qui devient une nouvelle source d’inégalités sociales. (Un Français consommait 1 kg de glace par an en 1960... et 14 kg en 1995 !)

 

Etre précaire signifie avoir trois fois plus de risque en terme de maladies (cardiovasculaires, diabète, …). Des outils d’intervention existent et se situent à un double niveau : nutritionnel et économique. Il faut seulement les appliquer…

Écoutez sans plus tarder cette émission en compagnie de Guy Paillotin, Secrétaire Perpétuel de l’Académie d’Agriculture, ancien président de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

En savoir plus sur :

Guy Paillotin, Dominique Rousset, Tais-toi et mange ! L’agriculteur, le scientifique et le consommateur, éditions Bayard, 1999.

Ecoutez l’émission en podcast sur :

CANAL ACADEMIE


Commenter cet article