La légende de la Hève

Publié le par Stéphane GOUPIL

Heva (la Hève) repose dans un tombeau en forme de falaise. Les rugissements de cette montagne, sous l’effet de Neptune, dieu de la mer, avertissent les marins de faire attention à eux. Amphitrite, épouse de Neptune, touchée du malheur de Sequana (la Seine), fit creuser une petite baie qui fut de tous temps un havre assuré contre les fureurs de son époux ;    

"Quand propice aux vaisseaux
La Hève au sein des nuits allume ses fanaux
Quand le flot vient heurter, de ses vagues plaintives
Les rivages de Leure et la pointe de Dives… "  

Casimir Delavigne

Commenter cet article