B-BAILLEUL

Publié le par Stéphane GOUPIL

BAILLEUL (branche Ozanne)

Nos Bailleuls ont vécu au XVIIIème siècle.

Nom de lieu fréquent en Normandie, en Picardie et dans la Sarthe, Bailleul dérive du mot "baille" (barrière, clôture) et désigne le lieu d'origine des premiers porteurs du nom.

Deux Bailleuls roi d'Ecosse. Gui de Bailleul, compagnon de Guillaume le conquérant, obtint après la conquête de l'Angleterre des fiefs dans le Northumberland. Son petit-fils, John Balliol (le nom avait commencé à être déformer...) fonda en 1263 le collège Balliol à Oxford. Son propre fils, Jean de Bailleul (1249-1314) devint le roi d'Ecosse en 1332 mais fut renversé en 1341.

Militaires et chefs de guerre. Hors de la conquête de l'Angleterre, de très nombreux Bailleul se sont illustrés par les armes, comme l'amiral Enguerrand de Bailleul, qui accompagna saint Louis dans sa deuxième croisade en Terre sainte et prit part à la campagne contre l'Aragon en 1285 et le maréchal de camp Charles de Bailleul, mort en 1651. Le comte Claude-Alexis Bailleul (1653-1699), officier d'infanterie commanda à la bataille de Fleurus, aux sièges de Mons, Namur et Charleroi. Quant à Gauvain de Bailleul, il participa à l'attaque de Calais en 1348 et 1349, suivit Du Guesclin en Castille et fut épargné en 1367, lors de la défaite de Najara, par le prince de Galles qui avait admiré son courage. Il y eut aussi Roussel et Hervé de Bailleul, deux chefs normands qui combattirent en Sicile et jouèrent un rôle militaire dans l'empire byzantin au XIème siècle, ou encore Richard-François Piercot de Bailleul (1670-1753), officier de marine qui servit au Canada et dressa les premières cartes du Mississipi et du Saint-Laurent. La liste pourrait même encore être poursuivie !

Autres noms de même signification : Baheux (260, Pas-de-Calais), Bailleu (70, Nord), Bailleuil (30,Nord), Bailleux (3000, Nord)...

Nos sources :

Dictionnaire étymologique des noms de famille, de M.T Morlet

Archives & culture.  

Commenter cet article