Le patronyme Néel

Publié le par GOUPIL Stéphane

Nous avons des porteurs de ce patronyme dans notre généalogie. Ce patronyme bien normand a des origines anciennes :

Néel Patronyme normand surtout porté dans la Manche, D'origine scandinave, Néel dérivant de l'iro-norvégien Niall. Les premiers vicomtes de Saint-Sauveur et de Néhou s'appelaient Néel.

Parmi les anciens châteaux forts du Cotentin, celui de Néhou est l’un de ceux qui a suscité le plus vif intérêt de la part des historiens et des archéologues. Les recherches inaugurées dans les années 1820 par Charles du Hérissier de Gerville ont été poursuivies au XIXe siècle par l’abbé Lebredonchel, et l’abbé Bernard, puis, au début du XXe siècle, par Lemarquand, qui fut l’un des derniers à en observer les ruines encore subsistantes. A la suite de Gerville, qui s’appuyait sur une prétendue charte originale de fondation rédigée en l’an 920, ces différents auteurs ont attribué la constitution du domaine à Richard, compagnon de Rollon, premier seigneur de la grande baronnie voisine de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Ce dernier aurait ensuite inféodé le domaine à son fils Néel, qui, pour s’y établir, construisit le château.

D’après les sources vérifiables aucun seigneur de Saint-Sauveur n’est cependant attesté avant Roger le Vicomte, vivant à l’époque du duc Richard Ier (942-996). Si l’étymologie de Néhou désigne bien « l’île /le rivage de Néel », elle pourrait, de fait, aussi bien se rattacher au fils (Néel I), voir au petit-fils (Néel II) de Roger le Vicomte qu’à un ancêtre semi légendaire du même nom. Selon une tradition plus solidement établie, la constitution du domaine en baronnie indépendante serait consécutive à la bataille du Val-ès-Dunes, en 1046/47. Guillaume le Bâtard, victorieux, aurait alors confisqué le château appartenant à Néel II le Vicomte pour le punir de son implication dans l’insurrection menée par Guy de Bourgogne. Le duc aurait ensuite fait don de Néhou à l’un de ses familiers, Baudoin de Meules, avec en dépendance une trentaine de fiefs nobles répartis dans toute la presqu’île du Cotentin.


D'autres patronymes ont été étudiés comme :

-
Aux Epaules ;
- Enguehard ;
- Leroux ;
- Coplo ;
- Picard ;
- Périer ;
- Goupil ;
- Rehel ;
- Fourquemin ;
- Quilbec / Quillebec ;
- Bailleul ;

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article