1588-1589 : le "bordel" vu par Henri IV

Publié le par GOUPIL Stéphane

Henri IV doit guerroyer ferme contre les ligueurs pour s'emparer de son royaume. A la fin de 1589 et en janvier 1590, il s'empare de Honfleur tenue par Crillon, et trouve le temps d'écrire à sa maîtresse d'alors, la comtesse de Gramont : "Mon coeur, j'ay achevé mes conquestes jusques au bord de la mer [...]. Pour moy, je me porte à souhait, vous aimant plutost trop qu'autrement. J'ai failli estre tué trente fois à ce bordel ; Dieu est ma garde. Bon soir mon ame, je m'en vay plus dormir ceste nuit que je nai faict depuis huict jours." (29 janvier 1590.)

Après sa victoire d'Arques, Henri IV reçut à Dieppe confirmation de la fidélité de la ville de Caen à son égard. I manifesta aussitôt sa satisfaction et laissa entendre aux Caennais qu'il saurait s'en souvenir : "Chers et bien amez (aimés). Nous avons eu très agréable d'entendre par vostre lettre du dixième passé et par vostre député, présent porteur, la nouvelle assurance que nous avés données de la louable résolution que vous tous, habitans de ceste ville de Caen, avés faicte de continuer envers nous la mesme fidélité et obéissance qu'avés tousjours portées aux feulz [feux] Roys nos prédécesseurs : ce qui a d'autant plus confirmé nostre bonne volonté envers vous et augmenté le désir de vous gratifier." (11 octobre 1589, daté de Dieppe.)

Source : "le guide du calvados, Gilles Rossignol 

Commenter cet article