Le loup (symbole celte)

Publié le par GOUPIL Stéphane

loup-logo-little.jpgLe loup (breton : bleiz) est le symbole de la nuit et de l'hiver, de la partie sombre, cachée et lunaire de la vie. On l'appelle également ki-noz en breton, c'est-à-dire le « chien de la nuit », et heol ar bleitz (le soleil du loup) est le surnom breton de la lune.

Tout comme le corbeau est complémentaire de l'aigle, le loup est complémentaire de l'ours / lion.

Le loup est reconnu comme un animal plein de sagesse ayant su maîtriser les forces ténébreuses, c'est pourquoi il est le guide des esprits d'exception qui, ayant atteint un niveau de conscience supérieur, ne pouvent se suffire d'un vulgaire chien. Son regard transperse les ténèbres et ses yeux scintillants trahissent sa luminusité intérieure cachée sous une apparence sombre.

A un autre niveau le loup a une symbolique guerrière où sa force est prise en exemple. On le retrouve sur les anciens casques de guerre. C'est un super chien. Un patronyme breton comme « blevara » est un nom de guerrier à l'origine et se décompose en « Bleiz » (loup) et « Bara » (fureur).

Le loup représente aussi la classe guerrière dans le cycle des trois métamorphose naîtra naîtra le guerrier Bleizon. 

Source : Emblèmes & symboles des Bretons & des Celtes - Divi Kervella - Les indispensables COOPBREIZH

Commenter cet article