Du zèbre, du rat et des bombes - siège de Paris 1870-71

Publié le par GOUPIL Stéphane

Hotel de Ville
Vue.
Sur le carton, au verso, verticalement, mention manuscrite à l'encre noire "Hotel de Ville".

Siège de Paris, 1871, M.N.N. 80.90.1.

Lors du siège de Paris, pendant l’hiver 1870-71 , les conditions de vie des assiégés sont terribles. L’hiver est si rude que le vin gèle dans les caves. Les vivres diminuent, la viande est rationnée, le bois et le charbon manquent. Le 16 décembre, on commence à réquisitionner les chevaux pour les abattre, et les manger, et à mêler au froment du riz et de l’avoine. Les Parisiens, des heures entières, font la queue dans la neige et la boue pour avoir du pain. Les animaux du Jardin des Plantes sont abattus. Yack, zèbre, zébu, buffle, éléphant alimentent les étals des bouchers, mais aussi du chien, du chat, du rat et du moineau… A ceux qui sont trop pauvres pour acheter de la viande, il reste l’alcool. Il en sera énormément consommé pendant le siège, tant pour lutter contre le froid que contre l’ennui, et le désespoir, puis pendant la Commune. Les historiens du siècle, généralement opposés à l’insurrection, traiteront, avec une complaisance partisane, tous les communards d’ivrognes

 

Source : Les Anecdotes de l’histoire de France – Pierre Ripert – maxi poche histoire

 

 

 

Livre à lire en complément :

 

-         LE SIÈGE DE PARIS (2002) – Virginie Lehideux-Vernimmen – Les Editions familiales

 

Virginie Lehideux-Vernimmen a une double formation car elle a un DEA d'histoire de l'art et une maîtrise d'histoire

 

“Il y a bien des raisons de se réjouir de la publication effectuée par V. Lehideux de ces lettres inédites écrites par son arrière grand-père. La découverte de ces documents précieux passionnera tous ceux qui ’intéressent à l’histoire du siège de Paris.”

 

Alain Plessis, professeur émérite à Paris X-Nanterre.

 

En complément d’information sur le livre en question, voir le site : http://www.editions-familiales.com/le-siege-de-paris.htm

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article